KAET

Avec le programme KAET, Vivre de sa Terre a pour objectif de dynamiser l’innovation paysanne pour les systèmes de production en multipliant les activités expérimentales et de recherches locales.

La recherche agronomique a pour but de répondre aux grands défis de l’agriculture :

Augmentation des rendements

Diminution des charges

Réduction de la pénibilité et du temps de travail agricole

Limitation des impacts négatifs sur la santé des agriculteurs et sur l'environnement

Sélection d'itinéraires techniques adaptés à la paysannerie

Quelles solutions face à ces défis ?

Parmi les systèmes à faible niveau d’intrants externes, le modèle agroécologique est le meilleur candidat pour répondre au défi d’un fort rendement à faibles charges sans conséquences néfastes sur l’environnement.

Or l’agroécologie nécessite une fine connaissance des écosystèmes. Vivre de sa Terre participe à activer la recherche appliquée dans cette jeune discipline. C’est dans ce cadre que s’inscrit le programme KAET (Khmer Agroecology Testing) de Vivre de sa Terre. Le programme KAET a pour objectif de dynamiser l’innovation paysanne pour les systèmes de production grâce à l’augmentation du nombre d’activités expérimentales et de recherches locales, d’où le nom KAET, signifiant à la fois créer et réussir en khmer. KAET est organisé en 4 projets : KAET Studies, KAET Field, KAET Lab et KAET Database.

KAET STUDIES

Le projet KAET Studies coordonne des groupes d’études et organise des ateliers d’échanges de connaissances entre étudiants, enseignants, techniciens et agriculteurs.
L’objectif est de dynamiser les initiatives locales de recherche en apportant des  connaissances et outils scientifiques et méthodologiques, et en sensibilisant les agriculteurs à ces questions. Les échanges permettent également d’identifier au mieux les besoins des agriculteurs et d’y adapter les activités de recherche.

Les partenariats et groupes de recherche ainsi créés sont les suivants :

  • Coopération étudiante – Université de Battambang et AgroParisTech (en cours).
  • Échanges entre agriculteurs pilotes et techniciens – District de Banan : District de Samloat Thmey (en cours).
  • Collaborations inter-équipe entre acteurs de la recherche – organismes et porteurs d’initiative.

Nos activités

Galerie

KAET Fields

Le projet KAET Fields met en place des parcelles expérimentales pour réaliser des tests et des évaluations de pratiques agricoles innovantes. Il est  primordial que nous puissions effectuer nos propres activités de recherche, afin de choisir les sujets et moyens les plus pertinents au regard de nos activités. . En plus des données récoltées, ce projet est aussi très utile pour sensibiliser les agriculteurs aux pratiques que nous prônons. Nous nous appuyons sur plusieurs sites d’activités :

  • Site expérimental de Preykonkla en maraîchage, situé à 7 kms de Battambang (1, 5 ha)
  • Site rizicole de Dam Spey, situé 5 kms au nord de Battambang (2 ha)
  • Ferme pilote de Rumduol Veasna en Oddar Meanchey (5 ha)
  • Site expérimental de Doong en agroforesterie, au sud du district de Banan (3 ha). Lancement prévu en 2018.

Nos activités

Galerie

KAET LAB

Avec le projet KAET Lab, nous nous donnons les moyens de programmer et  d’exploiter au mieux nos activités de recherche. Pour cela, nous utilisons des dispositifs simples d’analyses physiques, chimiques et biologiques des sols et des plantes. Cela nous permet d’étudier et évaluer les écosystèmes cultivés et naturels. Nous pouvons ainsi choisir des pratiques adaptées en ce qui concerne les parcelles cultivées, et obtenir des informations notamment sur la biodiversité présente dans l’environnement.

Pour ce projet, nous travaillons en étroite collaboration avec l’université de Battambang, qui met notamment à notre disposition du matériel. En retour, les méthodes d’analyse utilisées et les résultats obtenus permettent d’alimenter les contenus pédagogiques destinés aux élèves.

KAET Database

KAET Database est destiné à devenir un outil précieux pour les professionnels du monde agricole au Cambodge et dans les pays voisins. En effet, l’agroécologie requiert de solides connaissances de la diversité végétale. 
Or, l’acquisition de ces connaissances est longue (recherches, sélection de l’information), et il est difficile de réaliser un tri efficace de ces informations sur les plantes sans disposer d’un support. Ceci représente une barrière majeure à la mise en œuvre de l’agroécologie. Afin de dépasser cette difficulté, nous avons décidé de répertorier toutes les données sur les plantes valorisables et cultivables au Cambodge (et dans la zone d’Asie du sud-est présentant des conditions de culture similaires) dans une base de donnée accessible en ligne, KAET Database. 

Cet outil de conception de pratiques agroécologiques permet de faciliter la mise en œuvre de systèmes de production durable. Ce projet donne la possibilité de trier des plantes en fonction de critères définis, permettant de répondre à deux objectifs opérationnels :

  • Déduire des caractéristiques d’un milieu donné une liste de plantes adaptées à ce milieu
  • Déduire d’une culture donnée dans un milieu donné une liste de plantes associées.

Avec Kaet database, La connaissance accessible à tous !

Les connaissances nécessaires pour bien reconnaitre et valoriser les plantes en agriculture portent notamment sur la morphologie, les caractéristiques de culture, le potentiel de production et de service, les interactions de la plante avec le milieu biotique et abiotique, ainsi que sur sa disponibilité sur le marché local. Les données sont le plus souvent lacunaires et difficilement accessibles pour les cambodgiens. C’est pourquoi notre volonté est de rendre ces informations consultables par tous avec cet outil en ligne. S’il s’adresse davantage aux techniciens agricoles, il peut également rendre service aux agriculteurs les plus techniques, et il nous sera également utile !
Il est prévu que cette base soit disponible en Khmer, en Anglais et en Français afin de permettre une large diffusion de l’information, avec une première version accessible début 2018.

Galerie

KAET, un programme transversal qui s’intègre dans la stratégie de Vivre de sa Terre

Le programme KAET permet en effet d’accumuler des documents d’intérêt :

  • Études de cas
  • Diagnostics agricoles
  • Capitalisation d’expérience
  • Résultats d’activités expérimentales
  • Descriptifs d’itinéraires techniques de culture
  • Recensement et évaluation de la biodiversité fonctionnelle

Ceux-ci vont constituer le fond de ressources nécessaires à la création d’une formation à l’agroécologie dédiée aux futurs acteurs de l’agriculture dans le cadre du programme KOMNAET ,  également conduit par Vivre de sa Terre.