Service civique de février à avril 2017

A la fin de mes études, j’ai voulu expérimenter le milieu associatif pour découvrir autre chose que l’enseignement universitaire et les jobs/stages étudiants avant de rentrer dans le monde professionnel. J’ai donc décidé de me lancer dans un service civique afin de réaliser une mission d’engagement de citoyenneté.

L’association Vivre de sa Terre m’a ainsi donné l’opportunité de pouvoir travailler 3 mois avec des agriculteurs cambodgiens et de les aider dans leur volonté de sortir de l’agriculture conventionnelle et de se tourner vers le bio. Je connaissais très peu ce domaine avant mon arrivée au Cambodge, et les échanges avec les paysans n’en ont été que plus intéressants.

Cette expérience hors des sentiers battus a été très enrichissante. D’une part, j’ai pu développer mes connaissances en agroécologie et réaliser un travail manuel auquel je n’ai pas été habitué. D’autre part, j’ai découvert une nouvelle culture et un peuple khmer des plus accueillants.

Mon meilleur souvenir de ce service civique restera le travail dans les champs avec les agriculteurs Khmers. Ces derniers m’en ont effet appris de nombreuses techniques agricoles que j’ai pu mettre rapidement en pratique dans le but d’éliminer l’utilisation d’engrais et de pesticides. J’ai ainsi pu enrichir mes connaissances dans un domaine que je ne connaissais que très peu et qui s’est trouvé être des plus intéressants et important dans notre monde actuel, la pratique de l’agroécologie pour remplacer l’agriculture conventionnelle n’étant pas réservé aux campagnes cambodgiennes. De plus, l’atmosphère qui règne dans ces lieux est reposant, propice à la lecture et à la réflexion. J’ai ainsi pu prendre le temps de me reposer et de me poser de nombreuses questions sur la suite que je souhaitais donner à ce service civique.

You too, become volonteer