Service civique de février à avril 2017

Je souhaitais effectuer un service civique à l’étranger après mes études (un master en management dans le développement durable) pour travailler dans le monde associatif tout en découvrant un nouveau pays. J’étais très intéressée par la protection de l’environnement. L’association Vivre de sa Terre correspondait à ce que je recherchais puisqu’elle aide les agriculteurs en leur apportant des connaissances en agroécologie.

Pendant mon volontariat, j’ai travaillé au bureau de l’association mais j’ai également eu l’occasion d’aller plusieurs fois sur le terrain et de rencontrer des agriculteurs khmers. Même si la communication n’était pas toujours facile, j’ai pu apporter mon aide (plantation de graines, repiquage de plantes, fabrication de cages à compost, récoltes de fruits…). C’était très intéressant d’apprendre des méthodes agroécologiques auprès de l’association, mais encore plus de pouvoir les mettre en pratique chez les agriculteurs. Et j’ai vraiment apprécié le fait de pouvoir partager mon temps entre bureau et terrain. Concernant mes missions au bureau, j’ai principalement travaillé sur la création d’un nouveau site internet. C’était en lien avec mes précédentes expériences et je pense que ça peut être un vrai plus sur le CV.

Ce séjour de 3 mois m’a également permis de découvrir une culture vraiment différente de la nôtre et d’apprendre les bases de la langue, en travaillant notamment avec des khmers ; mais aussi de voir du pays. En bref, une super expérience !

Je conseille vivement le volontariat à tous ceux qui souhaitent se faire de l’expérience professionnelle, développer des compétences, découvrir de nouveaux horizons…

You too, become volonteer